Les terres insoumises

Parce qu’ensemble on sera toujours plus forts.

En cette période de vendanges 2019, s’offre à moi une récolte formidable, qui doit sa superbe à beaucoup de paramètres, et de personnes qui me sont chères.

Aujourd’hui, les observations faites il ya quelques années, la stratégie mise en place depuis lors, et les soutiens qui m’ont permis de surmonter les difficultés liées à ce changement de cap… Tous ces paramètres réunis voient leur effet symbiotique se manifester dans la splendeur de cette récolte.

A mon grand-père Marcel, formateur par excellence sur le volet viticole, mon père, le « caviste » qui m’a enseigné les premières ficelles du métier vinicole, mon épouse Marion et mes enfants qui me supportent au quotidien, mes oncles Franck et Gérard, qui me sont précieux au quotidien et sans qui rien ne serait ainsi, mais aussi à ma famille, ma belle-famille, et mes Amis, vous tous qui m’êtes d’un soutien sans faille, MERCI.IMG_5385

On se rappelle, on voit, on serre les dents, et puis… Ça marche.

Parce que tous vos soutiens me seront toujours nécessaires, parce que la route est encore longue, parce que l’amour que l’on se porte mutuellement nous transporte, j’ai besoin de vous mettre en avant, MERCI.

Rappelons nous de ces gens qui pensent que des vignes enherbées sont des vignes abandonnées. Rappelons nous que même au sein du cercle proche, nous n’avons pas toujours été d’accord… Et observons ensemble, que ce que nous avons mis en place, aussi critiqué que ça ait pu être de l’extérieur, paye aujourd’hui .

Certaines vignes (fermages) qui étaient désherbées chimiquement quand nous les avons récupérées,  cet engrais bleu qui maintenait les vignes artificiellement, cette méthode de travail dont on ne voulait pas, aujourd’hui c’est du passé! Et nous apportons la preuve que l’on peut faire autrement!

Les terres sont riches désormais, et maintenant un autre chapitre s’ouvre. Les adventices (mauvaises herbes) demandent à être chassées, les parcelles redensifiées (plantation et complantation), mais on sait qu’avec de la patience, ça va fonctionner. La richesse du sol aussi doit être maintenue!

Rendez-vous à la fin du prochain chapitre

Il y aura un enherbement réfléchi, un sol juste griffé, seulement par endroit, un sol anobli par des engrais verts, du compost, du fumier.

Nous affronterons certainement d’autres problèmes, mais je suis déjà impatient de clôturer ce deuxième chapitre qui s’ouvre, et gageons qu’il terminera sur une belle note lui aussi.

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s